La paloma

Jeune fille à la colombe
Charles Joshua Chaplin

C'est en produisant un vidéo sur cette musique que j'ai trouvé cette belle peinture de Charles Joshua Chaplin, en fait il y a une pleine page de tableaux sur Wikipedia "Females with pigeons in art".  J'ai remarqué que bon nombre d'entre elles sont des nues et que la nudité est tellement plus belle lorsqu'elle est accompagnée de colombes blanches et de mousselines.

La colombe est un symbole très fort de l'amour et de la pureté; Dans l'Antiquité, on offrait des colombes en sacrifice aux déesses de l'amour, la colombe apparaît aussi plusieurs fois dans la bible symbole d'un traité de paix avec Dieu (Fin du déluge, le baptême de Jésus, le Saint-Esprit).  Aujourd'hui encore, la colombe est utilisée comme symbole de paix lors d'événements traditionnels.

La Paloma

Composée par un basque, Sebastián Iradier, vers 1863, ce chant lui a été inspiré lors de son séjour sur l'île de Cuba et son rythme est celui de la habanera. Ce chant, devenu très populaire, a été enregistré plus souvent que le fameux Yesterday des Beatles et  il a été traduit en anglais pour Elvis Presley (No More), et en allemand pour Mireille Mathieu (La Paloma ade). Il figure au Livre Guinness des records pour avoir été chanté par la plus grande chorale (88600 personnes à Hambourg le 9 mai, 2004). Ref: Wikipedia. On l'entend aussi beaucoup en instrumental, sur les guitares hawaiennes et l'accordéon, pour la danse. 


La Paloma Adieu ( Mireille Mathieu)

Le soir ma mère nous chantait quand j'étais enfant
L'histoire d'un bateau perdu et d'un oiseau blanc
Un jour le bateau s'en va droit vers l'océan
Et seule, le cœur plein d'amour une fille attend
Le marin lui a dit: "n'oublie pas je t'aime"
L'hiver et le printemps elle attend quand même
Elle voit un oiseau blanc se poser près d'elle
Qui portait quelques mots au creux de son aile

La paloma adieu, adieu c'est toi que j'aime
Ma vie s'en va mais n'aie pas trop de peine
Oh mon amour adieu!
La paloma adieu, adieu c'est toi que j'aime
Ma vie s'en va mais n'aie pas trop de peine
Oh mon amour adieu!

Elle prend tout contre son cœur le bel oiseau blanc
Tout deux ils s'ont repartis droit vers l'océan
L'amour ne meurt jamais j'ai vue deux colombes
S'envoler vers la mer et que la nuit tombe

La paloma adieu, adieu c'est toi que j'aime
Ma vie s'en va mais n'aie pas trop de peine
Oh mon amour adieu!
La paloma adieu, adieu c'est toi que j'aime
Ma vie s'en va mais n'aie pas trop de peine
Oh mon amour adieu!

C'était le chant favori de mon père, cette musique l'aidait à décompresser, lorsqu'il revenait du chantier.  Il s'installait au salon, dans son gros fauteuil, il attendait que je termine la pratique de mes gammes et  me demandait de le lui jouer, encore et encore.  Je pense à lui toutes les fois que je le joue sur mon piano et j'espère qu'il entendra ce vidéo de là haut.  

Le voici pour vous, sur le rythme de la rumba



Les jeux Écossais / Highland Games


Mais je les reconnais, ils ont l'air de Jamie Fraser dans "Outlander". 
L'an dernier, vous m'auriez parlé du 78ème régiment Fraser Highlander, je vous aurais demandé "qu'est-ce qu'ils ont de spécial? " C'est en lisant les livres de la série Outlander que je me suis renseignée sur l'histoire des Fraser et voilà ce que j'ai découvert ce régiment; ils furent le premier régiment composé de highlanders à servir dans l'armée britannique. et ce sont eux qui ont pris Louisbourg en 1758 et qui ont gagné la bataille des plaines d'Abraham en 1759. 

J'aime pas particulièrement les anglais mais, je trouve que les écossais des highlands ont une fière allure, la série Outlander aidant.

Ce n'est pas d’aujourd’hui que j'aime la culture écossaise, j'ai été séduite en 1991, lors de mon voyage en Nouvelle-Écosse, nous avions visité le Collège Gaélique à Baddeck et je m'étais procuré des cassettes de musique celtique, des reel et des gigues jouées au violon et à la cornemuse. Je vous reviendrai avec ces souvenirs. 

Depuis, je ne manque aucun événement organisé par et pour les écossais et il y en a pratiquement tous les ans dans mon quartier. Cette année on a eu les Highland Games et j'ai pris des images vidéo que je partage avec vous.

Je voudrais attirer votre attention sur 11:04 min vous verrez des enfants jouer des gigues sur leur petit violon, ils sont extraordinaires.  Bonne écoute . . . .



Une femme aux toilettes publiques


Stock Photo of  adult person bowel building female health insurance illness copyright insadco
Lorsque vous, une femme, devez aller dans une toilette publique, vous trouvez presque toujours une file d'attente assez longue, alors vous prenez votre rang à la fin de la ligne tout en souriant poliment à la personne devant.

Alors que votre tour arrive, vous jetez un coup d’œil discret sous les portes, pour vous assurer qu'elles sont bien toutes occupées. Finalement un porte s'ouvre et vous vous précipitez, bousculant presque la personne qui en sort. 



Voilà que le loquet ne fonctionne pas. C'est pas grave, vous avez tellement attendu, vous n'allez pas risquer de mouiller votre slip pour ça. 

Vous apercevez le distributeur de couvre-sièges de toilette et oops! il est vide. 

Vous voulez suspendre votre sac à main au crochet sur la porte, tiens, il y en avait un mais il n'y est plus. alors vous vous l'accrochez au cou rapidement. ( Votre maman se retournerait dans sa tombe si vous déposiez votre sac à main sur le PLANCHER!, non! ). Vous baissez votre slip et prenez "la position" . 

Dans cette position, vos muscles qui n'y sont pas habitués, commencent à trembler,  et vous pensez: "Seigneur! j'aurais dû aller à la salle de gym !!!". Vous aimeriez vous asseoir, mais vous n'avez pas pris le temps d'essuyer le siège ou de poser des lisières de papier de toilette sur le siège, donc vous tenez "la position" du mieux que vous pouvez. 

Les cuisses tremblantes, vous atteignez le distributeur de papier de toilette, qui est vide. Vous entendez la voix de votre mère disant: " Mais si tu avais nettoyé le siège, tu aurais vu qu'il n'y a pas de papier". Les muscles de vos cuisses se serrent encore plus. 

Vous vous souvenez du kleenex souillé que vous aviez remis dans votre sac à main. Puisqu'il est accroché à votre cou, vous essayez de l'ouvrir sans trop vous étrangler. Ça y est. 

Vous chiffonnez le papier du mieux que vous pouvez, il n'est pas plus large que votre carte de crédit. 

Quelqu'un pousse la porte, qui ouvre sur votre sacoche, accrochée devant vous, et vous devez reculer jusque sur le réservoir de la toilette. 

Vous criez: "C'est occupé!" tout en repoussant la porte et, malheur! vous échappez votre minuscule bout de mouchoir, tout froissé dans une flaque d'eau sur le sol. Vous perdez pied et retombez sur le siège de la toilette qui est mouillé, bien sur.



Vous fulminez! sachant trop bien qu'il est maintenant trop tard, votre derrière a ramassé tous les germes inimaginables qui peuvent se trouver sur un siège de toilette, parce que vous n'avez pas pris la peine d'étendre du papier sur le siège, comme votre maman vous l'avait enseigné. 


Vous vous dites que votre mère trouverait épouvantable si elle savait. Certainement qu'elle n'a jamais touché un siège de toilette publique, parce qu'on sait jamais quelle sorte de maladie on pourrait y attraper.

Voilà que le capteur automatique décide d'activer la chasse d'eau, propulsant un fin brouillard d'eau qui recouvre vos fesse et redescend le long de vos jambes jusque dans vos chaussures.

La chasse aspire tout avec une force telle que vous vous accrochez au distributeur de papier vide, de peur d'être aspirée.

A ce stade, vous abandonnez, vous êtes toute mouillée, de même que le siège de toilette.  Épuisée, vous vous essuyez du mieux que vous pouvez avec un emballage de gomme que vous avez trouvé dans votre poche et sortez discrètement jusqu'aux lavabos. 



Vous ne comprenez pas comment faire fonctionner le robinet, il semble que le capteur automatique ne fonctionne pas de sorte que vous essuyez vos mains avec de la salive et une serviette de papier sec et vous sortez devant la ligne de femmes qui attendent toujours, incapable de leur rendre leur sourire de politesse. 

Une âme charitable vous averti que vous avez un morceau de papier de toilette accroché à votre talon de chaussure. ( Où était-il quand vous en aviez de besoin?)

Vous enlevez le papier de votre chaussure et le donnez à la femme en lui disant: "Vous en aurez peut-être besoin."

En sortant, vous trouvez votre mari qui est sorti des toilettes des hommes depuis longtemps. Impatient, il demande: "Qu'est-ce qui a pris autant de temps et pourquoi ta sacoche est accrochée autour de ton cou?" . . . . . . . 

J'ai écrit ce texte pour nous les femmes et aussi pour expliquer aux hommes pourquoi cela nous prends toujours du temps aux toilettes publiques, et aussi pourquoi les femmes préfèrent y aller accompagnées d'une amie qui peut tenir la porte, garder notre sac à main et nous passer du papier sous la porte, au besoin. 

(Traduit de l'anglais, auteur inconnu)

PUTTIN ON THE RITZ

Toute petite, alors que j'allais à l'école de claquette,  nous pratiquions sur cette musique. Je l'avais oubliée jusqu'à ce que Taco la reprenne à l'époque du disco, en 1983.

Le rythme, la simplicité du thème me séduisait. Je savais que j'avais déjà entendu ce thème, et j'ai fait ma recherche. Le titre est inspiré d'une expression Slang "PUTTIN ON THE RITZ' voulant dire, met toi sur ton 36 comme pour aller au "Ritz Carlton".

Composé en 1927 par Irving Berlin, ce thème a été utilisé par Harry Richman dans le film musical Puttin' On the Ritz en 1930.  En 1939, Clark Gable performe un numéro de danse pour le film Idiot's Delight et  Fred Astaire en 1930 et aussi en 1946 dans le film "Blue Skies". Plusieurs autres grands de la chanson ont repris ce chant, dont Ella Fitzgerald en 1958,  Judy Garland en 1960,  Gene Wilder & Peter Boyle dans le film "Young Frankenstein" en 1974 et Neil Diamond - 1998. 



Les paroles ont été modifiées à plusieurs reprises, dans le vidéo, je reprends le thème quatre fois.

Version Fred Astaire:

If you're blue and you don't know where to go to
Why don't you go where fashion sits,
Puttin' on the ritz.
Different types who wear a daycoat, pants with stripes
And cut away coat, perfect fits,
Puttin' on the ritz.


Dressed up like a million dollar trouper
Trying hard to look like Gary Cooper (super duper)
Come let's mix where Rockefellers walk with sticks
Or umbrellas in their mitts
Puttin' on the Ritz

If you're blue and you don't know where to go to
Why don't you go where fashion sits,
Puttin' on the ritz.
Different types who wear a daycoat, pants with stripes
And cut away coat, perfect fits,
Puttin' on the ritz.


Tips his hat just like an English chappie
To a lady with a wealthy pappy (very snappy)
You'll declare it's simply topping to be there
And hear them swapping smart tidbits
Puttin' on the ritz!

Version originale: 

If you're blue and You don't know where to go to
Why don't you go where Harlem sits
Puttin' on the Ritz
Spangled gowns upon the bevee of high browns
From down the levee All misfits
Puttin' on the Ritz


That's where each and ev'ry Lulu Bell goes
Ev'ry Thursday ev'ning with her swell beaus Rubbing elbows
Come with me and we'll attend their jubilee
And see them spend their last two bits
Puttin' on the ritz

If you're blue and you don't know where to go to
Why don't you go where Harlem sits
Puttin' on the ritz
Spangled gowns upon a bevy of high browns
From down the levee, all misfits
Puttin' on the ritz


That's where each and ev'ry Lulu Bell goes
Ev'ry Thursday ev'ning with her swell beaus
Rubbing elbows
Come with me and we'll attend their jubilee
And see them spend their last two bits
Puttin' on the ritz